Perdre du poids grâce à un coach connecté


Applications santé, outils connectés, coaching 2.0… La santé mobile ne s’est jamais aussi bien portée ! Mais au final, ces outils technologiques sont-ils efficaces pour modifier nos comportements ?  Oui, d’après une récente étude My Santé Mobile lancée par IDS santé. Selon les résultats publiés aujourd’hui, les participants à cette étude ont réussi à perdre du poids grâce à l'utilisation d'un capteur d'activité connecté.

Utiliser régulièrement un bracelet connecté aiderait à se motiver pour faire plus d'activité physique et perdre du poids. 

D’après l’OMS,  il faudrait faire au moins 10 000 pas par jour pour entretenir sa forme et rester en bonne santé. Comme il apparait difficile de faire le compte, de nombreux outils proposent aujourd’hui de le faire à notre place (voir notre sélection de bracelets connectés) ! Mais ce coaching d’un nouveau genre influence-t-il vraiment nos comportements santé ? Et si oui, cela se traduit-il par des résultats réels ? Pour le savoir, IDS Santé a mené une étude sur près de 1000 volontaires de grandes agglomérations françaises (Bordeaux, Lille, Lyon et Montpellier) ayant utilisé le coach électronique Fitbit (nombre de pas, distance parcourue et calories brûlées) pendant 7 mois.
Les participants devaient remplir un questionnaire concernant leur poids, taille, etc. en début, milieu et fin d’étude.

Au final, les données de 515 participants ont pu être analysées.
Premier constat : les participants utilisaient de moins en moins leur bracelet au cours de la durée de l’étude. Par exemple, en milieu d’étude, ils étaient  85% à l’utiliser plus de 21 jours par mois en août, contre 55% à la fin. A l’inverse, la proportion de petits utilisateurs (moins de cinq jours par mois), elle, a augmenté, passant de 4% au milieu d’étude  à 29% à la fin…
Deuxième enseignement,  plus les participants utilisaient le capteur, plus ils marchaient : ceux qui l’avaient utilisé plus de 21 jours par mois ont marché en moyenne 7.962 pas par jour, contre 6.134 pas pour ceux qui l'ont utilisé moins de cinq jours par mois.
Au final, plus de la moitié des personnes (51%) qui souhaitaient perdre du poids (69% des participants) ont estimé que le bracelet les avait aidés à atteindre leur objectif. D’ailleurs, les personnes en surpoids ou obèses (IMC supérieur à 25) ont perdu environ 4kg contre “seulement“ 2,2 kg chez les autres participants.

Pour Frédéric Faurennes, Président d’IDS Santé, “non seulement l’usage d’un coach  électronique permet d’augmenter l’activité physique (7 962 pas en moyenne par jour pour ceux qui  s’en  sont servis entre 21 et 30 jours par mois contre 6 134 pas pour  ceux l’ayant utilisé moins de 5 jours par mois) mais cet usage a un impact sur la santé. De fait, parmi les participants en surpoids ou obèse en mai 2013, 55 % ont  réduit leur tour de taille, 54 % leur indice de masse corporelle (IMC) et ils ont en moyenne perdu 4 kg”.

Yamina Saïdj

Source : “My Santé Mobile : près de 2 000 pas de plus par jour pour les utilisateurs réguliers d’un coach électronique et 4 kg de moins pour les personnes en surpoids ou obèses !“, communiqué de presse, 4 août 2014

Ecrit par:

Yamina Saïdj

Créé le 05 août 2014